Équité

Les définitions relatives à l’équité, la diversité et l’inclusion sont en évolution. Nous vous proposons ci-dessous une définition basée notamment sur le Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada (CRSNG), tirée du Guide du candidat : Tenir compte de l’équité, de la diversité et de l’inclusion dans votre demande.

Définition

L’équité est synonyme de justice, c’est-à-dire que les personnes, quelle que soit leur identité, sont traitées de manière juste. Cela veut dire qu’il faut veiller à ce que les mécanismes d’affectation des ressources et de prise de décision soient justes pour tous et qu’ils n’introduisent pas de discrimination en fonction de l’identité. Il faut adopter des mesures pour mettre fin à la discrimination et aux inégalités qui ont été signalées et documentées et pour garantir, dans la mesure du possible, l’égalité des chances.

En effet, l’équité s’impose pour parvenir à l’égalité. Par exemple, il peut s’avérer inéquitable de traiter les gens comme s’ils étaient égaux dans un contexte où le système a longtemps désavantagé certaines personnes, si bien que ces personnes ne pouvaient pas fonctionner comme des égaux. Il manque alors la justice inhérente à une situation véritablement équitable.

Les stratégies d’équité sont différentes des stratégies d’égalité. Pour différencier ces deux types de stratégies, on utilise l’énoncé suivant : « l’équité est un moyen, l’égalité est une finalité ». En d’autres mots, il ne s’agit pas d’offrir exactement le même traitement à chaque individu, mais plutôt d’adapter les stratégies en fonction de besoins spécifiques pour atteindre l’égalité.

En partant de la gauche, la première image montre trois personnes de taille différente mais ayant toute un seul caisson pour voir le match de soccer par-dessus la clôture se présentant devant eux. Il s'agit là d'un traitement égal mais non-adapté à ceux de plus petite taille. La deuxième image montre un traitement équitable; les personnes de plus petites tailles ont plus de caissons et la personne très grande n'en a pas, puisqu'elle n'en a pas besoin. Enfin, la troisième image montre un traitement inclusif : on a enlevé la clôture (obstacle). Il n'est plus nécessaire d'utiliser des caissons et tous peuvent voir le match de soccer.
Différence entre l’égalité, l’équité et l’inclusion (crédit image : Nathalie Lavoie, UQAM; inpirée de l’illustration originale créée par Craig Froehle, University of Cincinnati).

Exemples de pratiques favorisant l’équité

  • À l’UQAM, les Services à la vie étudiante offrent notamment un service personnalisé de soutien et d’accompagnement aux étudiantes et aux étudiants autochtones.
  • Les Rencontres FOCUS, offertes par les Services à la vie étudiante de l’UQAM, permettent aux étudiantes et aux étudiants ayant un diagnostic de Trouble déficitaire de l’attention (TDAH) d’échanger sur les défis que cela représente dans le cheminement scolaire et dans la vie en général. Elles sont animées par une psychologue spécialisée en TDHA et une doctorante en psychologie dont le projet porte sur le TDAH en milieu universitaire.
  • Les Chaires de recherche du Canada offrent une formation en ligne sur les préjugés inconscients et le processus d’évaluation par les pairs. De tels préjugés portent atteinte à une évaluation juste et équitable.