Chaires de recherche du Canada

Le Programme des chaires de recherche du Canada (PCRC) s’est engagé à respecter les politiques fédérales de non-discrimination et d’équité en matière d’emploi. Par le fait même, les établissements qui administrent les fonds obtenus pour les chaires de recherche du Canada – dont l’UQAM – sont tenus de déployer des efforts concertés pour atteindre leurs cibles en matière d’équité et de diversité et offrir un milieu de travail favorable et inclusif. Pour en savoir plus, consultez la Foire aux questions sur les exigences et les pratiques en matière d’équité, de diversité et d’inclusion (EDI) du PCRC.

L’UQAM adopte un nouveau Plan d’action en matière d’EDI pour les Chaires de recherche du Canada

Le 30 novembre 2020, l’UQAM a déposé son plus récent Plan d’action en matière d’équité, de diversité et d’inclusion 2020-2024, pour les Chaires de recherche du Canada. En adoptant ce Plan d’action, l’UQAM se donne pour objectif d’apporter des changements concrets aux politiques et à la gestion de l’attribution des CRC afin que ses professeures, ses professeurs et ses titulaires CRC reflètent davantage la diversité de notre société. 

Il s’agit notamment de remédier à la sous-représentation des groupes visés par le PCRC au sein des titulaires CRC : les femmes, les Autochtones, les minorités visibles et les personnes handicapées. Plus largement, l’Université s’engage à créer les conditions d’un véritable changement de culture organisationnelle où la diversité et l’inclusion constitueraient des piliers indispensables à la réalisation de sa mission universitaire.

Visant à se rapprocher des pratiques exemplaires en matière d’inclusion, l’UQAM ajoute une cinquième catégorie de population visée par ce Plan d’action. En effet, en signant la Charte Dimensions, en août 2019, l’UQAM reconnaît que communauté LGBTQ2+ peut également faire face à des obstacles discriminatoires.

L’UQAM remercie chaleureusement toutes les personnes ayant contribué au Plan d’action (en ordre alphabétique) : Virginie Baudrimont, Anne Beaulieu, Karl-Frédérik Bergeron, Stéphane James Bernard, Mouloud Boukala, Caroline Chartrand, Barbara Clausen, Dia Dabby, Fabien Durif, Ann-Marie Field, Geneviève Garneau, Maya Jegen, François Laplante-Lévesque, Émilie Macot, Isabelle Marcotte, Lucie Ménard, Marc Ménard, Maria Nengeh Mensah, Denis Morin, Édith-Anne Pageot, Lise Paradis, Philippe Pierret, Maryse Potvin, Jean-Pierre Richer, Martin Riopel, Caroline Roger, Claire Sabourin, Josée Savard, Mohamed Siaj, Marcel Simoneau, Mariloue Ste-Marie, Sophie Valero, Anik Veilleux.

Un remerciement tout particulier est également adressé à celles et ceux qui ont généreusement partagé leurs témoignages et leurs expériences vécues ou ont pris part aux différentes collectes de données.

Déclaration d’engagement de l’UQAM

En décembre 2017, l’UQAM publiait une déclaration d’engagement réitérant sa volonté d’accroître les candidatures venant des personnes issues des groupes visés pour les postes de titulaires CRC mais aussi d’orienter la sélection de candidates et candidats vers les groupes visés. Tout choix ciblé continuera de suivre les critères d’excellence attribuables aux titulaires CRC.

Processus de sélection des titulaires de Chaires de recherche du Canada

Le processus de sélection des professeures et professeurs est encadré par le Service du personnel enseignant de l’UQAM (SPE). Ce service a créé un Guide de dotation qui permet de documenter chaque étape du processus. Le SPE s’assure ainsi du respect des diverses modalités prévues à la convention collective des professeures et professeurs.

Pour l’instant, l’accent est mis sur le taux de mixité homme/femme. L’UQAM travaillera de concert avec, outre le SPE, le syndicat des professeures et professeurs de l’UQAM (SPUQ) et le Service des relations professionnelles afin d’offrir des ateliers et outils qui permettront à la communauté universitaire de comprendre l’importance d’accroître les candidatures provenant des groupes désignés. La formation en ligne sur les préjugés inconscients et le processus d’évaluation par les pairs, élaborée par le Programme des chaires de recherche du Canada (PCRC), est proposée à tous les membres des comités de sélection de Chaires de recherche du Canada à l’UQAM.

La diversité au service de l’excellence en recherche

L’UQAM est très sensible aux avantages de la diversité au sein de ses facultés. De nombreuses études ont d’ailleurs démontré que la diversité au sein des entreprises, notamment celles œuvrant dans les services, est à la fois un actif économique précieux et crée un meilleur environnement pour les salariés. Les personnes qui n’ont travaillé qu’au Canada ont généralement des expériences professionnelles assez similaires. Un groupe offrant des expériences de travail plus diversifiées a l’avantage de pouvoir proposer des idées innovantes, nouvelles, « hors de la boîte ». L’UQAM recherche le talent avant tout et ne s’intéresse pas à savoir d’où il vient.

Cibles en matière d’équité du Programme des chaires de recherche du Canada

Dans le tableau ci-dessous, vous retrouvez les cibles à atteindre pour s’assurer de la représentation équitable des personnes issues des groupes visés (femmes, personnes handicapées, Autochtones, personnes de minorités visibles) au sein des titulaires de Chaires de recherche du Canada (CRC). Ces cibles sont applicables à tous les établissements qui administrent les fonds obtenus dans le cadre du Programme des chaires de recherche du Canada (PCRC). De 2019 à 2029, on remarque une hausse des seuils (%) à atteindre.

Tableau. Cibles à atteindre pour les postes de titulaires CRC, par groupe visé

Groupes visésCibles (%) de 2019*Cibles (%) à atteindre en 2029
Femmes37,0 %50,9 %
Personnes handicapées** %7,5 %
Autochtones0,0 %4,9 %
Personnes de minorités visibles13,0 %22,0 %
Total des titulaires CRC100,0 %100,0 %

* L’UQAM a atteint ou dépassé les cibles de 2019.
** Cible dépassée ou atteinte; pourcentage non divulgué pour fins de protection des renseignements personnels.

Pour plus de détails, consultez le site Web du Service de la recherche et de la création de l’UQAM.

Personne contact à l’UQAM

Pour toute question en lien avec le Programme des chaires de recherche du Canada (PCRC), vous pouvez communiquer avec :

Philippe Pierret
Agent de recherche et de planification
Service de la recherche et de la création de l’UQAM
514 987-3000, poste 3820
pierret.philippe@uqam.ca