17 mai 2024 : Journée internationale contre l’homophobie et la transphobie

Dénoncer les idées dépassées

Aujourd’hui, le 17 mai, marque la Journée internationale contre l’homophobie et la transphobie, une occasion particulière pour sensibiliser et lutter contre les discriminations et violences subies par les personnes 2LGBTQIAP+. Cette journée a été initiée en 2003 au Québec par la Fondation Émergence. Le choix de la date n’est pas anodin : le 17 mai 1990, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) retirait l’homosexualité de la liste des maladies mentales, marquant un tournant crucial dans la reconnaissance des droits LGBTQ+.

Les objectifs de cette journée sont multiples. Elle vise à sensibiliser le grand public sur les questions de discrimination et de violence que subissent les personnes de la diversité sexuelle et de genre, à promouvoir la tolérance et l’égalité, et à encourager les actions concrètes pour améliorer les conditions de vie des personnes 2SLGBTQIAP+ à travers le monde. Cette année, le thème est particulièrement évocateur : « Dénoncer les idées dépassées. Lorsque les droits des personnes LGBTQ+ reculent, c’est toute la société qui revient en arrière« . Ce thème souligne l’importance de remettre en question les préjugés et stéréotypes ancrés dans la société, qui contribuent à la marginalisation et à l’exclusion des personnes 2SLGBTQIAP+.

En 2024, ce message résonne avec une urgence accrue, alors que de nombreux pays observent des reculs inquiétants en matière de droits de la personne et d’acceptation sociale pour les communautés 2SLGBTQIAP+. Des manifestations, campagnes de sensibilisation, et événements éducatifs se déroulent aujourd’hui à travers le globe, mobilisant citoyens, associations et gouvernements pour réaffirmer l’importance des droits 2SLGBTQIAP+ comme piliers d’une société juste et égalitaire.

La Journée internationale contre l’homophobie et la transphobie nous rappelle que la lutte pour l’égalité des droits est un combat constant. Elle nous invite à réfléchir sur les idées et les préjugés que nous véhiculons, et à prendre position contre toutes formes de discrimination. En agissant ainsi, nous contribuons non seulement à la dignité et au bien-être des personnes de la diversité sexuelle et de genre, mais nous renforçons également les fondements mêmes de notre société.

Initiatives UQAMienne

Queer UQAM

Queer UQAM est une initiative créée par et pour les personnes issues de la diversité des orientations sexuelles ou de la pluralité des genres (2SLGBTQIA+) à l’UQAM. Son mandat principal est de défendre les droits des personnes 2SLGBTQIA+, tant au niveau institutionnel qu’interpersonnel sur le campus. Le groupe organise des activités sociales pour permettre des rencontres, collabore avec les différentes instances et associations de l’UQAM, se mobilise pour des manifestations, et aspire à créer des espaces sécuritaires pour tou‧te‧s. Les membres ne se limitent pas aux personnes 2SLGBTQIA+, les allié.es de la communauté sont également invité‧es à se joindre et à s’impliquer dans le groupe.

Pour les rejoindre:

Programme Queer

Le Bureau de l’inclusion et de la réussite étudiante, en collaboration avec les Services à la vie étudiante, propose un service d’accueil et d’accompagnement pour faciliter l’intégration des étudiants queers lors de leur première rentrée universitaire. Ce service s’adresse à toutes les personnes étudiantes inscrites et actives à l’UQAM s’identifiant comme issues de la diversité sexuelle et de genre.

Pour tous les détails: https://bire.uqam.ca/programme-queer-uqam/

Chaire de recherche sur la diversité sexuelle et la pluralité des genres

La Chaire de recherche sur la diversité sexuelle et la pluralité des genres, dirigée par Martin Blais, rassemble des partenaires gouvernementaux, communautaires et universitaires pour reconnaître et valoriser les réalités des minorités sexuelles et de genre. Elle vise à approfondir et à mobiliser les connaissances pour élaborer, mettre en œuvre et évaluer des programmes et mesures contre les discriminations et l’exclusion.

Les objectifs spécifiques de la Chaire sont de :

  • Mobiliser les expertises scientifiques et partenariales pour définir les besoins en connaissances, produire de nouveaux savoirs sur les réalités des minorités sexuelles et de genre, et contrer efficacement les discriminations et l’exclusion.
  • Développer des partenariats de recherche au Québec, nationalement et internationalement.
  • Transférer et mobiliser les connaissances auprès de la population, des institutions publiques, et des milieux éducatifs, professionnels, associatifs et communautaires, en concevant et en évaluant des mesures de sensibilisation et d’éducation.
  • Soutenir la formation des nouveaux chercheurs et étudiants, y compris les futurs intervenants, pour maximiser leurs compétences et favoriser leur insertion professionnelle.

La Chaire se distingue par l’excellence de son travail et ses contributions significatives à la lutte contre les discriminations et à la promotion de l’inclusion pour les personnes de diversités sexuelles et de genre.

Renouvellement du mandat de la Chaire

Dans le cadre du Plan d’action de lutte contre l’homophobie et la transphobie 2023-2028, le mandat de la Chaire de recherche sur la diversité sexuelle et la pluralité des genres est renouvelé pour cinq ans. Le Secrétariat à la condition féminine, désormais responsable de cette lutte, finance la Chaire à hauteur de 125,000$ par an.

La nouvelle programmation de la Chaire s’articulera autour de quatre axes principaux :

  1. Analyser les inégalités intersectionnelles au sein des populations LGBTQ2+ pour mieux comprendre le vécu des sous-groupes les plus marginalisés.
  2. Produire de nouveaux savoirs sur les mécanismes de discrimination, de dévalorisation et d’exclusion des personnes LGBTQ2+, ainsi que sur les acteurs impliqués dans ces processus.
  3. Mobiliser les connaissances acquises pour élaborer des programmes, mesures et politiques publiques visant à lutter contre les LGBT+phobies.
  4. Co-construire, avec des partenaires gouvernementaux, universitaires et communautaires, des outils et pratiques pour l’éducation et la formation d’acteurs clés.

Appel à participation – Étude québécoise sur les relations sociales des personnes LGBTQ2+

Ce projet de recherche lance une nouvelle vague de recrutement. Son but est de mieux comprendre l’intimidation homophobe et transphobe au Québec pour la prévenir et la contrer. Le sondage dure environ 20 minutes et est destiné aux personnes de la communauté 2S/LGBTQIA+ de 14 ans et plus. Vous courez également la chance de gagner un des 100 chèques-cadeaux de 50$!

Pour participer à l’étude : https://tinyurl.com/relationsLGBTQ

Pour toute question, n’hésitez pas à contacter la Chaire par courriel : chaire.dspg@uqam.ca

Symposium – Queer care, sollicitudes queers

Marquez vos calendriers! La Chaire de recherche sur la diversité sexuelle et la pluralité des genres de l’UQAM a le plaisir de vous inviter au symposium 𝙌𝙪𝙚𝙚𝙧 𝙘𝙖𝙧𝙚, 𝙨𝙤𝙡𝙡𝙞𝙘𝙞𝙩𝙪𝙙𝙚𝙨 𝙦𝙪𝙚𝙚𝙧 qui aura lieu le 14 juin 2024 à l’UQAM. Plus d’informations suivront ; restez à l’affût!

Pour vous inscrire : https://lnkd.in/eXpyGK98

Service aux collectivités

Le Service aux collectivités de l’UQAM soutien divers projets par, pour et avec des communautés LGBTQIA2e, dont le partenariat SAVIE-LGBTQ+, qui collige depuis mainetant 7 ans les formes d’exclusions subies par les communautés, par le croisement constant des savoirs scientifiques, d’intervention et d’expérience.

Pour en savoir plus: