Groupes visés

En recherche et en création, les mesures d’équité, de diversité et d’inclusion visent notamment à remédier à la sous-représentation de groupes désignés. La définition de ces groupes peut différer d’un organisme subventionnaire à un autre.

Pour les organismes subventionnaires fédéraux

Le gouvernement fédéral reconnaît quatre principaux groupes sous-représentés :

  • Les femmes;
  • Les Autochtones, c’est-à-dire les peuples des Premières Nations, les Inuits et les Métis du Canada;
  • Les minorités visibles, c’est-à-dire les personnes autres que les Autochtones, qui ne sont pas de couleur blanche;
  • Les personnes handicapées, c’est-à-dire les personnes qui ont une déficience durable ou récurrente affectant leurs capacités physiques, mentales ou sensorielles, leur état psychiatrique ou leur faculté d’apprentissage et qui considèrent qu’elles ont des aptitudes réduites pour exercer un emploi ou qui pensent qu’elles risquent d’être perçues comme ayant des aptitudes réduites par leur employeur ou par d’éventuels employeurs en raison de leur déficience.Cela inclut aussi les personnes dont les limitations fonctionnelles liées à leur déficience font l’objet de mesures d’adaptation dans le cadre de leur emploi ou dans leur milieu de travail.

Certains organismes subventionnaires fédéraux reconnaissent les membres de la communautés LGBTQ2+ comme groupe sous-représenté. La Charte Dimensions reconnaît ce groupe. Le sigle LGBTQ2+ désigne les personnes lesbiennes, gaies, bisexuelles, transgenres, queer et bispirituelles. Le signe + indique qu’il y a d’autres identités possibles (agenre, asexuel, etc.).

Pour les organismes subventionnaires du Québec

Au Québec, on observe que certains organismes subventionnaires se réfèrent aux groupes sous-représentés tel que définis par le gouvernement fédéral. Notez toutefois que les groupes sous-représentés du Programme d’accès à l’égalité en emploi sont les suivants :

  • Les femmes;
  • Les Autochtones, c’est-à-dire les peuples des Premières Nations, les Inuits et les Métis du Canada;
  • Les minorités visibles, c’est-à-dire les personnes autres que les Autochtones, qui ne sont pas de couleur blanche;
  • Les minorités ethniques, c’est-à-dire les personnes autres que les Autochtones et les personnes d’une minorité visible, dont la langue maternelle n’est ni le français ni l’anglais;
  • Les personnes handicapées identifiées dans la Loi assurant l’exercice des droits des personnes handicapées en vue de leur intégration scolaire, professionnelle et sociale.

Pour en savoir plus sur les groupes visés par le Programme d’accès à l’égalité en emploi, vous pouvez consulter la page Définition des groupes visés.