Programme d’accès à l’égalité en emploi

Les programmes d’accès à l’égalité permettent de contrer la discrimination en emploi. Ces programmes s’adressent aux organismes publics (municipaux, des réseaux de l’éducation, de la santé et des services sociaux et sociétés d’État), à certaines entreprises privées ainsi qu’à certains organismes gouvernementaux. Ils ont été créés pour que les membres de groupes victimes de discrimination (voir ci-dessous les « groupes visés ») soient représentés équitablement au sein de leur personnel. Ils ont aussi pour objectif de repérer et corriger les règles et pratiques en gestion des ressources humaines susceptibles d’avoir des effets discriminatoires (Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse, s.d.).

La Charte des droits et libertés de la personne encadre l’application des programmes d’accès à l’égalité en emploi. La Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse appuie quant à elle les organismes et entreprises qui doivent ou veulent les implanter.

À l’UQAM

L’UQAM a un Programme d’accès à l’égalité en emploi (PAÉE) depuis 2007. Dans le cadre de ce programme, l’Université doit notamment analyser ses effectifs afin de déterminer, pour chaque catégorie d’emploi, le nombre de personnes faisant partie de chacun des groupes visés. Pour lui permettre de collecter les données nécessaires à cette analyse, l’Université invite toutes les personnes travaillant à l’UQAM à remplir le questionnaire d’auto-identification.

Groupes visés

Les groupes victimes de discrimination visés par le Programme d’accès à l’égalité en emploi (PAÉE) sont :

Qu’est-ce que la sous-représentation?

Comme l’explique la Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse (CDPDJ), on parle de sous-représentation lorsqu’au sein du personnel d’une organisation, les membres de groupes victimes de discrimination ne sont pas représentés équitablement.

La sous-représentation est l’écart entre la représentation d’un groupe visé dans un emploi de l’organisation et la représentation d’un groupe visé parmi l’ensemble des personnes qui ont la compétence pour occuper cet emploi dans la zone de recrutement appropriée (province, régions, villes). Lire la suite sur le site Web de la Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse (CDPDJ)