Foire aux questions sur l’auto-identification

Voici une liste de questions fréquemment posées en lien avec le questionnaire d’auto-identification. Pour toute autre question, communiquez avec nous : edi@uqam.ca.

1. À quoi serviront les informations recueillies?

Les informations recueillies permettront de dresser un portrait de la représentation des groupes visés par la Loi sur l’accès à l’égalité en emploi dans des organismes publics du Gouvernement du Québec, et cela pour toutes les unités organisationnelles de l’UQAM. De même, elles permettront de suivre la progression de l’application du Programme d’accès à l’égalité en emploi au sein de l’Université et d’en évaluer le succès.

De plus, l’UQAM vise à se rapprocher des pratiques exemplaires et à répondre aux exigences de plusieurs organismes subventionnaires de recherche, tels que les chaires de recherche du Canada. En effet, l’Université conçoit que plusieurs groupes, autres que ceux visés par la Loi, peuvent faire face à de la discrimination ou à des obstacles systémiques. Ainsi, l’UQAM tient compte de ces éléments qui ne sont pas traités par cette loi, mais qui visent l’inclusion du plus grand nombre de personnes possible.

2. Pourquoi le personnel doit-il remplir ce questionnaire?

L’Université vous invite à répondre à ce questionnaire sur une base volontaire. Les résultats permettront d’avoir un portrait clair de la représentation des femmes, des Autochtones, des minorités visibles, des minorités ethniques et des personnes handicapées au sein de l’Université et de mieux connaître les enjeux de sous-représentation, pour ainsi développer des stratégies pour y remédier. En acceptant de répondre, vous contribuez à ces objectifs.

3. Ce questionnaire est-il long à remplir?

Le questionnaire est majoritairement constitué de questions fermées (qui se répondent par oui ou non). Compléter le questionnaire devrait prendre environ 5 minutes.  

4. Puis-je m’identifier à plus d’un groupe?

Les personnes peuvent s’identifier à plus d’un groupe lorsque les définitions ne sont pas mutuellement exclusives.

Par exemple, les femmes et les personnes handicapées peuvent faire partie de plus d’un groupe. Une personne pourrait donc s’identifier comme femme et minorité visible.

Quant aux définitions relatives aux Autochtones, aux minorités visibles et aux minorités ethniques, elles sont mutuellement exclusives. Cela implique qu’une personne s’identifiant à l’un de ces 3 groupes ne peut en sélectionner qu’un seul dans le questionnaire.

Pour plus d’information, nous vous invitons à consulter la page Définitions des groupes visés

5. J’ai rempli le questionnaire avant le 25 mai 2020. Dois-je le remplir de nouveau?

Oui. Si vous avez rempli le questionnaire avant le 25 mai 2020, nous vous demandons d’y répondre à nouveau pour mettre à jour les anciennes données collectées. Nous vous remercions de votre collaboration.

6. Je ne suis pas à l’aise de répondre aux questions. Que dois-je faire?

Lorsque vous remplirez le questionnaire, deux options s’offrent à vous :

  1. Vous pouvez décider de ne pas répondre à l’une ou à plusieurs des questions en cochant la case appropriée pour chacune;
  2. Si vous préférez vous abstenir de répondre à l’ensemble des questions, vous pouvez cocher « Je préfère ne pas répondre au questionnaire », au début du questionnaire.

7. J’ai fait l’objet de mesures d’adaptation ou d’accommodation. Dois-je m’identifier comme une personne handicapée?

Oui. Toutes les personnes sont priées de procéder à l’auto-identification, et ce, même si elles ont fait l’objet de mesures d’adaptation ou d’accommodation en milieu de travail. 

8. Je m’auto-identifie comme Autochtone, mais d’un autre pays que le Canada ou des États-Unis. Puis-je m’identifier comme tel dans le questionnaire?

Dans le questionnaire, l’auto-identification comme Autochtone se réfère aux Autochtones du Canada, c’est-à-dire, les peuples des Premières Nations, les Métis du Canada et les Inuits. Ces peuples vivent sur des territoires situés principalement au Canada mais qui peuvent chevaucher la frontière avec les États-Unis. Ainsi, l’auto-identification comme Autochtone se limite à des peuples vivant au Canada et aux États-Unis. Par contre, vous pourriez vous auto-identifier comme une personne faisant partie du groupe minorité visible.

9. Est-ce qu’une autre personne peut remplir le questionnaire à ma place?

Oui, mais seulement si vous avez besoin d’assistance pour remplir le questionnaire. Si une personne vous a assisté ou si cette dernière a répondu pour vous au questionnaire, il est important d’en informer la conseillère ÉDI en écrivant à edi@uqam.ca. Autrement, toute autre personne n’est pas autorisée à fournir des informations sur vous sans votre autorisation.

10. Est-ce que les informations recueillies seront confidentielles?

Les données récoltées seront traitées de façon confidentielle. Par ailleurs, afin que l’UQAM puisse respecter ses obligations légales, les réponses doivent être associées à un matricule, pour pouvoir les lier à une catégorie d’emploi. Les données que vous fournirez ne seront accessibles qu’à la personne responsable de la reddition de compte à la Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse du Québec.

11. Est-ce que la Charte des droits et libertés autorise ce questionnaire?

L’article 18.1 de la Charte des droits et liberté de la personne du Québec permet aux organismes de demander des informations concernant l’appartenance à l’un ou l’autre des groupes visés dans le cadre d’un programme d’accès à l’égalité.

« Nul ne peut, dans un formulaire de demande d’emploi ou lors d’une entrevue relative à un emploi, requérir d’une personne des renseignements sur les motifs visés dans l’article 10 sauf si ces renseignements sont utiles à l’application de l’article 20 ou à l’application d’un programme d’accès à l’égalité existant au moment de la demande » (article 18.1, Charte des droits et liberté de la personne du Québec).

Notez que la Commission des droits de la personne et de la jeunesse du Québec a publié, avec la collaboration d’Éducaloi, la Charte des droits et libertés de la personne simplifiée.